Coeur Ouvert - Mathieu Christol

Développement spirituel "La respiration consciente"

e) La boîte aux trésors
23 Mars 2019
2 commentaires

DÉVELOPPEMENT SPIRITUEL

LA RESPIRATION CONSCIENTE

20 octobre 2013

Pour se développer spirituellement, il est important de commencer à se découvrir et à se connaître. Pour se faire, je pratique la respiration consciente.
J'ai cœur à t'en faire la présentation telle que je la pratique.

 

Assure-toi que tu peux être tranquille.
Il n'est pas nécessaire qu'il y ait un silence absolu autour de toi, de l’encens ou quelques autres conditions particulières.
Tu peux être assis dans le canapé, la télé allumée avec ton conjoint ou ta conjointe à côté.
Il est juste question de prendre un temps pour toi, pour pratiquer la respiration consciente.

 

Pose ton attention dans ta respiration.
Tout d’abord, commence par le plus facile. Prends le temps de mettre toute ton attention dans ton inspiration. À chaque fois que tu vas inspirer, tu vas être dans cette inspiration, ta conscience va se loger dans cette inspiration.
Ne cherche pas à moduler ta respiration, ne cherche pas à respirer profondément par le nez ou par la bouche, ne cherche pas une manière quelconque de respirer...ça importe peu.
Ne change rien, utilise ta respiration ordinaire, ta respiration quotidienne et porte ton attention dans ton inspiration.
Plus tu mets de la conscience dans ta respiration, plus tu t'aperçois très vite que ta respiration s’amplifie parce que là où il y a de la conscience, automatiquement il y a de l’espace, de l’amplitude.

 

Sens simplement ton inspiration.
À chaque inspire, tu es là, présent avec cette inspiration, tu sens l’air qui rentre dans la bouche ou le nez. Tu ressens l’air qui circule dans le corps et les poumons et le torse qui se gonflent pour prendre cette inspiration. Peut-être même que tu sens ton ventre se gonfler si ta respiration est ventrale, mais ne force rien, utilise ta respiration ordinaire.

 

Laisse toi découvrir :
Que tu inspires de l’air frais,
Que, si tu es conscient, tu inspires aussi de l’énergie.

 

Permets-toi d’être conscient de l’énergie que tu inspires.
Peut-être que tu ne la sens pas pour le moment et qu’au bout d’un certain temps, tu pourras sentir que tu n’inspires pas que de l’air. Tu inspires aussi de l’énergie, celle qui est dans l’air et qui te nourrit autant que l’air.

Puis, quand tu es bien avec chaque inspiration, que tu as eu le temps de la découvrir, de découvrir les mouvements des muscles, du corps qui s’expanse à chaque inspiration, la sensation de l’air qui rentre dans le corps, etc.…tu vas doucement basculer ton attention et ta conscience dans l’expiration.

 

Ressens ton expiration.
Il y a une subtilité dans l'expiration. L’air frais qui a été inspiré, en circulant dans le corps, s'est réchauffé. Tu peux t'apercevoir que tu inspires de l’air frais et que tu expires de l’air chaud.

Prends le temps de sentir l'air qui sort de ton corps, par la bouche, le nez, peu importe. Porte principalement ton attention sur tes poumons qui se rétractent, puis sur ton corps qui se rétracte.
Oublie l'inspiration, sois complètement avec l’expiration.

Une fois que tu es conscient de l’expiration, tu peux te permettre progressivement de sentir l’énergie qui circule avec l’air, cette énergie que tu absorbes à travers ta respiration.
Sens l’énergie que tu expulses de ton corps.

 

Une fois que tu es conscient(e), de l’inspiration et de l’expiration
Maintenant, bascule dans l’espace intermédiaire qui se situe à la fin de l’expiration et juste avant l’inspiration. Tu peux apercevoir qu’il y a un espace entre l'inspiration et l'expiration, un temps de suspension.

Plus tu loges ta conscience et ton attention dans ce temps de suspension, plus il va s’accroître. Il va se produire naturellement une forme d'apnée. Cette petite apnée est un élargissement de cet espace de manière à ce que tu puisses en devenir pleinement conscient.

Cet espace est appelé la suspension, c'est le temps intermédiaire où meurt l’expiration, puis existe un espace vide, un silence, un non-mouvement, et où naît à nouveau l’inspiration.

Permets-toi de découvrir, de sentir et d’en être conscient.

Prends le temps, parce que l’inspiration, c’est facile, l’expiration est un petit peu plus subtil, et la suspension est encore plus subtil à ressentir et à découvrir.
Prends donc vraiment le temps d’être bien, de bien la sentir, d’être pleinement dedans, pleinement conscient de cet espace.

Oublie l’inspiration, l’expiration et sois complètement dans la suspension.

  • Quand tu es parfaitement conscient,

  • que tu sens cette suspension,

  • que tu peux découvrir ce qui se passe dans ton corps à ce moment-là,

  • quand tu peux peut-être même ressentir et découvrir, observer l’énergie qu’il y a dans cet espace,

glisse à nouveau dans ta respiration pour aller jusqu’à la fin de l’inspiration.
Installe-toi dans la suspension.
Cette fois-ci, la suspension est encore plus subtile, plus délicate, comme un claquement de doigts, une transition. J’inspire et… boum, ça bascule dans l’expire. C’est ça, une bascule justement.
En posant ton attention et ta conscience dans cet espace, tu découvres naturellement ce petit temps, comme si tout d’un coup, ton corps provoquait un petit temps de suspension pour permettre à la conscience de le découvrir.

 

Plus tu pratiques, plus c'est simple et agréable.
La respiration consciente permet avec le temps, d'affiner ton attention, ta conscience et de la développer.
Elle permet d’apprécier d'être là, dans ce bien-être.
Plus tu es conscient, plus tu vas voir le monde avec finesse.
En prime, lorsque tu mets de la conscience dans ta respiration, c'est aussi ton niveau de santé qui va croître !


Une fois que tu as découvert le cycle complet en 4 phases

  1. Temps de suspension.

  2. Inspiration.

  3. Temps de suspension.

  4. Expiration.

Tu découvres qu'en fait, ta respiration en quatre phases, génère la vie, la santé et nourrit aussi la conscience.

Grâce à cette respiration consciente, tu expérimentes le fait que nous ne respirons pas que de l’air, mais nous respirons aussi de l’énergie.
Tu expérimentes le fait que la respiration ne sert pas simplement qu'à se ré-oxygéner, mais qu’il s’agit d’un processus très important où circulent de nombreuses énergies et fluides.
Tu expérimentes que lorsque nous mettons toute notre attention dans cette respiration, la conscience permet à cette respiration de se remettre à fonctionner de façon fluide et naturelle.
Tu vas peut-être découvrir que ta respiration n’est pas très profonde, qu’il y a des temps de coupure, qu’il y a des moments d’angoisse.

 

Observez, laissez faire.
En pratiquant la respiration consciente, en étant juste conscient, en étant juste présent dans ce flux continuel, cette rotation continuelle d’air et d’énergie qui circule à l'intérieur de toi comme une rivière intérieure, tu découvres que, par le pouvoir de la conscience, le flot va emporter tes angoisses, il va dissoudre tes temps d’arrêt de respiration et tes perturbations de respiration.

Une conscience est une attention silencieuse et bienveillante. Une attention où l'on se découvre pour le plaisir de se découvrir, comme on irait à un musée ou voir un bon film. On va découvrir. On regarde. On écoute. On est dedans. On sent notre respiration. On utilise tous nos sens en direction de notre respiration.

 

Je t'invite vraiment à essayer
cet exercice, pendant cinq, dix ou vingt minutes. Pas forcément tous les jours, mais de temps en temps. C’est une base, une base extrêmement profonde qui peut t'amener très loin dans la connaissance de toi et dans la libération de tes problèmes, de tes stagnations, des schémas conflictuels, des mécaniques englouties qui te boycottent.

 

Je te remercie d’avoir lu cet « ABC du développement spirituel ».
Je te transmets toute mon attention, toute ma joie, toute mon énergie et te souhaite un bon développement spirituel.

Le développement spirituel est bon pour soi, mais il est aussi bon pour l’humanité. Chaque petite goutte d’eau que l’on va faire pour soi, nous la faisons pour la conscience collective et donc, pour l’humanité toute entière.

Apprendre à se connaître, développer ses potentiels intérieurs, c’est aussi servir et aider la vie et tous les êtres humains.

Faire la paix avec soi-même, c’est amener la paix dans le monde, pas à pas.

Et cela, sans concept, sans croyance, simplement en s’y mettant, en le faisant, en utilisant les outils, la conscience et les sens.

Continue à questionner et à re-questionner ce que tu vis.

Je te remercie. 

 

 

 

A propos de l'auteur

Mathieu Christol

Mathieu Christol


Serrurier du coeur & enseignant spirituel

2 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

La nature illimitée

La nature illimitée n'est pas visible au premier coup d'œil. Depuis des millions d'années de traditions volontairement limitatives, propagées par des ê...

Lire la suite

L'union fait la force

Comment j'ai développé un puissant lien à tous les ancêtres de l'humanité...

Lire la suite

Le pouvoir de la prière

Dans la forme il existe une infinité de prières, mais dans l'essence il n'y a que......

Lire la suite

Il n'y a pas de mission de vie

Il n'y a pas de sens fondamental à la vie. Il n'y a pas de but à la vie. La vie se suffit à elle-même......

Lire la suite

Comment aimer l'Amour ?

Comment aimer l'Amour ? - En appréciant ce que nous sommes, tels que nous le sommes, nos hauts, nos bas. - Comment apprécier nos bas ? - En les regardant avec amour et patience, en s...

Lire la suite

La magie du corps physique 2/3

Le corps est limité par la croyance de la séparation et l'ignorance de qui nous sommes. Apprendre à le connaître et à se connaître commence par pr...

Lire la suite

L'unité de la vie

Photo de la photographe Cécile Cellerier - site -     La Communauté des saints, la Sangha, le Culte aux ancêtres. Connaissez vous le sens de ces termes ? Nous parlon...

Lire la suite

Qu'est-ce que la méditation ?

Dans cet article, je parle de la méditation comme exercice permettant de développer la tranquillité intérieure. Je donne cette précision car derrière le ...

Lire la suite

Développement spirituel "Questionnement & Observation"

J’ai envie de te parler de ce qui pour moi est le point 1 du développement spirituel : Le questionnement et l’observation.  C'est-à-dire, avant de commence...

Lire la suite

La magie du corps physique 3/3

Le corps est un organisme vivant. Il y a entre 60 000 milliards et 100 000 milliards de cellules constituant notre corps, toutes les secondes 20 millions de cellules se divisent pour remplacer les cel...

Lire la suite